Finance & Assurance

Les avantages du Rachat de Crédit Fonctionnaire !

Le rachat de crédit est accessible à toutes les catégories professionnelles. Cependant, les agents de la fonction publique sont mieux lotis par rapport aux autres travailleurs, car ils bénéficient de la stabilité de leurs revenus. Un élément qui est à leur avantage dans l’accès au prêt. Au-delà, d’autres atouts sont offerts par le rachat de crédit à l’égard des fonctionnaires.

Un accès facilité au rachat de crédit pour les fonctionnaires

Le rachat de crédit est une opération par laquelle une banque accepte de racheter tous les prêts et dettes en cours d’un emprunteur pour les regrouper en un seul prêt associé à un taux unique. Comme tous les emprunts bancaires, l’accès à ce dispositif est conditionné par un critère de solvabilité très strict. Les profils qui ont plus de chances de se faire accepter par les banques sont ceux qui ont une stabilité professionnelle et des revenus fixes. C’est justement le cas des agents de la fonction publique d’État, hospitalière ou territoriale. La sécurité d’emploi offerte à ces travailleurs dépasse largement celle proposée dans le secteur privé. Selon les statistiques, 80% des fonctionnaires le sont à vie. Les licenciements sont très rares, au pire, l’agent se fait reclasser. Ces prérogatives plaisent aux banques qui sont enclines à accorder facilement un rachat de crédit.

Un taux d’intérêt plus avantageux

Le but d’un rachat de crédit est d’aérer le budget d’un ménage en réduisant le montant des mensualités, rendu possible grâce à une baisse des taux d’intérêt. À travers cette manœuvre, l’emprunteur peut profiter des taux historiquement bas pratiqués aujourd’hui surtout dans le domaine du prêt immobilier. De même, si un crédit revolving avec un taux haut a été souscrit, l’opération permettra de le faire descendre. Toutefois, avant de lancer l’opération, le taux ne doit pas être le seul élément à prendre en compte. Le fonctionnaire devra surtout vérifier le coût global du rachat.

Une réduction des échéances mensuelles

Cumuler des crédits est très nocif pour le budget d’un ménage. À la fin du mois, une grande partie des revenus est affectée au remboursement des prêts, laissant un reste à vivre très faible. Le rachat de crédit va permettre de donner une bouffée d’oxygène aux finances en abaissant les échéances mensuelles jusqu’à 60%. L’objectif est d’équilibrer le budget pour que le consommateur profite d’un pouvoir d’achat ragaillardi et d’une trésorerie plus importante. Les sommes économisées sur l’opération pourront servir à financer un nouveau projet ou être épargnées.

Une trésorerie supplémentaire disponible

La baisse des mensualités fait automatiquement décroître le taux d’endettement du fonctionnaire ayant opté pour une restructuration de ses dettes. Conséquence : il peut utiliser ses économies pour demander une trésorerie supplémentaire rattachée au rachat de crédit. Cette enveloppe pourra servir à payer les études des enfants, des travaux dans la maison, des droits de succession ou encore une nouvelle voiture.

Éviter les risques de surendettement

Étant donné qu’ils ont un bon niveau de solvabilité, les fonctionnaires ont tendance à cumuler les crédits, car les banques font confiance à la stabilité de leurs revenus et de leur fonction. Or, le risque de surendettement pèse sur ceux qui abusent des emprunts bancaires. Ces derniers risquent d’être fichés à la Banque de France, ou pire, devront présenter un dossier auprès de la Commission de surendettement. Le rachat de crédit va éviter ces scénarios, car il va assainir les finances des emprunteurs.