Finance & Assurance

Qu’est-ce que le Crédit Social des Fonctionnaires (CSF)

Le CSF ou crédit Social des Fonctionnaires est une association à but non lucratif proposant aux fonctionnaires des solutions financières avantageuses. Créé en 1955, dans un contexte où le traitement des fonctionnaires pouvait difficilement leur faire accéder à des prêts, le CSF a pour but d’améliorer leur condition de vie. Que ce soit pour un crédit, un rachat de crédit, une assurance ou une épargne, l’association va agir comme un représentant de l’agent de la fonction publique auprès des établissements financiers partenaires.

Comment fonctionne le CSF ?

Afin d’aider les fonctionnaires et les assimilés à accéder à un système d’économie sociale, le CSF constitue une entité solidaire et transparente qui va les aider dans l’obtention du produit ou du service financier dont ils ont besoin. En contrepartie, les adhérents versent une certaine somme dans le Fonds mutuel de garantie. L’argent récolté dans ce pot commun va servir de caution qui permettra aux adhérents d’obtenir facilement un crédit auprès des établissements financiers.
En tant qu’association indépendante, le CSF prône la transparence et la solidarité afin de pouvoir être performant dans l’exercice de ses activités. Il choisit les contrats à proposer aux travailleurs publics chez des organismes financiers partenaires pour leur assurer un service plus accessible et plus avantageux. Par conséquent, les taux des prêts sont souvent inférieurs à celui du marché.

Comment devenir membre de CSF ?

Pour adhérer au CSF, il vous suffit d’en faire la demande sur le site internet de l’association. Initialement, le CSF a été créé pour venir en aide aux fonctionnaires. Aujourd’hui, s’ouvrant également à d’autres catégories de travailleurs, le CSF propose ses services aux salariés des établissements publics, aux personnels travaillant dans une entreprise dont l’État détient une participation et qui disposent d’un contrat de droit privé, aux élus locaux, nationaux ou européens, aux ascendants et descendants de fonctionnaires et au fonctionnaire retraité. Pour y accéder, il faut s’acquitter d’un montant de 22 euros lors de l’adhésion et d’une cotisation annuelle de 24 euros par foyer.

Que propose le CSF ?

Présent sur tous les plans, le CSF offre d’innombrables produits bancaires pour ses adhérents.

Les crédits

Avec l’aide du CSF, l’adhérent peut accéder à un prêt personnel dont il va pouvoir disposer à sa guise. Aucun justificatif n’est nécessaire, à condition que le montant demandé n’excède pas les 21500 euros. Au-delà de cette somme, un justificatif est obligatoire. La durée de remboursement du prêt personnel va de 12 à 156 mois en fonction de la valeur du prêt. À noter que ce prêt peut s’élever à 75 000 euros. Dans ce cas, un justificatif est requis. L’adhérent peut également bénéficier d’un crédit auto, d’un Prêt Travaux et d’un crédit renouvelable. Leur montant va de 1500 euros à 75 000 euros, remboursables de 3 à 156 mois en fonction du montant demandé.

Le rachat de crédit

Il arrive que les fonctionnaires subissent des difficultés financières liées à plusieurs crédits contractés dans différents établissements financiers. Pour leur offrir une solution efficace, le CSF propose aussi le rachat de crédit visant à augmenter leur pouvoir d’achat à court terme. L’adhérent peut ainsi bénéficier d’une mensualité moins conséquente, mais avec une durée de remboursement allongée.

Assurance

En plus du crédit, le CSF peut également négocier des contrats d’assurance pour le compte de ses adhérents, qu’il s’agisse d’assurance santé, habitation ou auto. L’adhérent bénéficie ainsi de bonnes garanties pour une prime d’assurance négociée au plus bas.

Épargne

Par l’intermédiaire de Progretis, entreprise de conseil en placement et en gestion de patrimoine du CSF, l’adhérent peut recevoir un bilan de son patrimoine et se voir proposer des solutions de placements. Il peut aussi bénéficier de livrets d’épargne, d’une assurance-vie et d’un contrat d’épargne retraite.

L’obtention de crédits à taux avantageux, d’un contrat d’assurance adapté et d’un plan épargne pour le fonctionnaire est facilitée par le CSF qui constitue une caution pour les établissements financiers en cas d’insolvabilité. D’un autre côté, puisqu’ils traitent avec des agents bénéficiant de la sécurité de l’emploi à vie, ces établissements peuvent se permettre d’octroyer des crédits à taux réduits.