Finance & Assurance

Faire une demande de prêt en tant que fonctionnaire : quels avantages ?

Les fonctionnaires disposent de plusieurs types d’avantages lorsqu’ils souscrivent à un crédit. Cela s’explique par leurs revenus fixes et la stabilité de leur emploi. Les banques leur proposent des prêts aux conditions plus intéressantes.

Des taux très avantageux

Le taux appliqué est l’un des premiers critères pour choisir un prêt plutôt qu’un autre. C’est le principal poste de dépenses du crédit. Pour les banques, il s’agit de la compensation du risque que représente l’emprunteur. Les taux accordés aux fonctionnaires sont très avantageux puisqu’ils ont un revenu fixe. En effet, il est rare, voire presque impossible, de se faire renvoyer de la fonction publique. C’est pourquoi un fonctionnaire ne risque pas de rencontrer des difficultés financières entraînant un non-paiement. Cependant, il faudra quand même comparer les offres de prêt pour trouver le taux le plus attractif. Faire jouer la concurrence est le meilleur moyen pour trouver les propositions les plus avantageuses.

Une caution plus intéressante

La caution, appelée également garantie, est obligatoire lors de la signature d’un crédit. Elle permet au prêteur de se faire rembourser en cas de défaut de paiement. Il peut s’agir d’actifs immobiliers ou mobiliers, ou encore de cautionnement par un tiers ou par une organisation. Généralement, il s’agit d’une hypothèque. Les fonctionnaires ont droit à une caution plus avantageuse. Si pour les autres professions, la caution équivaut entre 1 à 1,5% du montant emprunté, pour les fonctionnaires elle est de 0,4 à 0,5%. D’ailleurs, il existe des mutuelles de la fonction publique qui cautionnent les prêts des fonctionnaires.

Des propositions de prêts sur mesure

L’assurance et les intérêts sont les principaux coûts d’un crédit. Bien que la loi n’oblige pas l’emprunteur à assurer son emprunt, la majorité des banques l’exigent pour faire face à d’éventuels défauts de paiement. Une assurance permet également au prêteur de se faire rembourser en cas d’arrêts de travail, d’incapacité ou de perte d’emploi. Les institutions de crédit proposent alors des contrats d’assurance associés au prêt. Même si vous pouvez souscrire une assurance dans un autre établissement, la banque peut refuser la démarche si les garanties ne sont pas les mêmes. Pour les fonctionnaires, ces conditions sont plus souples. En effet, ils bénéficient d’une mutuelle qui prend en charge les contrats d’assurance de prêt. Ils ont ainsi des conditions très avantageuses.

Frais de gestion minimum

Le personnel de la fonction publique a également droit à des frais de gestion plus allégés lors d’un prêt comme pour une ouverture d’un compte courant avec des frais de gestion, des frais de cartes et autres services annexes. De plus, ils peuvent obtenir des comptes épargne bonifiés. Il est toutefois important de négocier ces avantages lors de la souscription du crédit pour les faire-valoir, sauf dans le cas où c’est la banque qui vient vers vous. Il est tout à fait possible que les offres de prêt viennent des banques, sans qu’un fonctionnaire n’en fasse la demande. Dans ce cadre, elles proposent sûrement des conditions très avantageuses pour inciter à signer. Dans tous les cas, n’hésitez pas à comparer pour trouver la meilleure offre.